Quelle base pour un Eliquide qui plaira à coup sûr ?

À l’ère de la technologie, plusieurs objets ont connu des améliorations fascinantes. C’est le cas du petit cylindre de tabac entouré d’une feuille de papier : la cigarette ! Aujourd’hui, la plupart des fumeurs se tournent vers l’e-cigarette malgré son fonctionnement particulier. Il se compose de divers éléments dont l’un des plus importants est l’e-liquide. Avez-vous du mal à trouver du plaisir avec votre base pour e-liquide ? Recherchez-vous un mélange qui répondra à vos envies ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans cet article.

E-liquide : l’essentiel à savoir

Si vous êtes un débutant et que vous envisagez vous mettre à la vape, il est important que vous soyez ouverts d’esprit. L’e-cigarette familièrement appelée vapoteuse fonctionne grâce à un liquide cigarette électronique appelée e-liquide. Le mécanisme des cigarettes électroniques est tel que contrairement à la cigarette traditionnelle la présence du feu est inutile. Elle utilise plutôt une batterie qui quand elle est allumée chauffe l’e-liquide qui se transforme en vapeur. Il en existe souvent dans des fioles de 10 ml, 30 ml et 50 ml. Parmi les composants de l’e-liquide, la base est un élément phare. L’e-liquide se caractérise aussi par :

  • son taux de nicotine
  • son pourcentage en PG/VG
  • et ses arômes.

E-liquideIl faut savoir prendre en compte ces différents éléments dans le choix de votre e-liquide pour vapoteuse afin de retrouver le mélange parfait. Par rapport à la nicotine, il est important d’en connaître le dosage. Quelqu’un qui fumait plusieurs cigarettes légères n’est pas pareil à quelqu’un d’autre qui prenait juste quelques cigarettes fortes. La proportionnalité (nombre de cigarettes fumées et dosage de l’e-liquide en nicotine) est très importante. À titre d’exemple, un fumeur de moins de 5 cigarettes par jour doit opter pour un taux de nicotine de 3 ml. De même, celui qui fume en moyenne 5 à 10 cigarettes par jour choisira le taux de nicotine de 6 ml.

Le fumeur recherche généralement un hit important. C’est le résultat de la contraction du pharynx suite à l’inhalation de la nicotine. C’est pourquoi il est important de respecter le dosage ci-haut mentionné. Plus le taux de nicotine est élevé, plus le hit est fort. Connaître son besoin journalier c’est pouvoir adapter facilement le taux de nicotine à sa convenance. En plus du critère de la nicotine, il faudra prendre en considération d’autres éléments dans le choix de la base de votre e-liquide. La sensation obtenue et la vapeur que produira votre e-cigarette dépendront de sa composition.

L’équilibre qu’il vous faut : Saveur et vapeur

Saveur et vapeurCet équilibre est déterminé par le taux de Propylène Glycol (PG) et celui de la Glycérine Végétale (VG). Ce sont deux éléments basiques de l’e-liquide. Le PG provient de la carbochimie et il est un élément très liquide. C’est pour cela que les mèches de coton qui servent de support à l’e-liquide s’en imprègnent facilement. Pour ceux qui adorent le goût des arômes, vous serez conquis par la propriété du PG. Il amplifie les saveurs, plus particulièrement celles au goût fruité. Une base concentrée en PG est donc un bon choix pour cette catégorie de personne. Dans ce cas, nous vous recommandons un clearomiseur prévu pour les inhalations indirectes. Grâce au propylène glycol, les arômes auront plus de goût et vous permettront d’avoir un bon hit. Cependant, la vapeur produite ne sera pas importante.

Si le PG est fluide, la Glycérine Végétale VG elle est visqueuse. Elle est l’élément à cause duquel la mèche de coton est lentement imprégnée, mais pour ceux qui sont passionnés par les démonstrations de nuages, la VG est la solution. En effet, son atout principal est la production de vapeur dense. Le goût de l’arôme n’est pas aussi fort qu’avec la PG, c’est pourquoi sa dose doit être plus conséquente. Plus d’arôme entraîne plus de goût sucré et l’intensité du hit diminue. Toutefois, il ne suffit pas d’augmenter le pourcentage de la VG pour espérer une utilisation optimale de la vapoteuse. Tous les clearomiseurs ne fonctionnent pas de la même façon et le choix du matériel de l’e-liquide peut être décisif.

Comme vous l’aurez remarqué, le PG et la VG sont des éléments qui se complètent. Si vous préférez un goût et une saveur marquée, vous savez vers quel composant majoritaire vous devez vous tourner. Si au contraire, vous préférez les vapeurs plus voluptueuses et intenses alors vous savez également pour quel composant de la base opter. Pour ceux qui sont indécis, optez pour le mélange 50 % PG et 50 % VG. Vous éviterez ainsi les conséquences liées à un mauvais jaugeage.

Quelques combinaisons inspirantes : le DIY

Quelques combinaisons inspirantesAu lieu d’acheter les e-liquides déjà faits, vous avez la possibilité d’en fabriquer vous-même. Pour votre préparation, bien qu’il existe des bases déjà préparées, en fabriquer à la maison est aussi possible. Vous pourrez ainsi essayer divers mélanges et taux de PG et de VG. Vous pouvez commencer par un flacon de 50 ml pour vos essais. Ceci est pour éviter de produire une trop grande quantité qui ne vous plaira pas. La précision étant importante, vous aurez besoin de :

  • seringues graduées
  • éprouvettes
  • flacons
  • gants de protection
  • et de béchers.

Avec vos instruments, vous pourrez essayer les dosages ci-après, en fonction de vos envies et de votre humeur.

  • 80 % PG et 20 % VG : ce mélange produit un hit élevé, mais une vapeur plutôt faible.
  • 60 % PG et 40 % VG : la sensation du hit est atténuée, mais reste toujours bonne. Les saveurs également sont adoucies. L’intensité de la vapeur est moins faible.
  • 50 % PG et 50 % VG : voici le dosage qui ne favorise pas un élément au détriment de l’autre. Vous profiterez des deux propriétés avec la même intensité.
  • 40 % PG et 60 % VG : avec ce dosage, le hit est très sucré et la fumée est plus abondante.
  • 30 % PG et 70 % VG : vous aurez une meilleure production de vapeur et moins de hit en gorge. Diminuez un peu la quantité de PG et l’e-liquide produira énormément de fumée. Une solution parfaite pour des personnes qui ne possèdent pas des clearomiseurs pouvant supporter 100 % de VG.

Il ne manque que l’ajout des arômes et de la nicotine pour que la base soit prête.

En résumé, la meilleure base pour votre e-liquide dépend essentiellement de vous. Pour des saveurs intenses, optez pour un concentré axé sur le propylène glycol. Cependant, si vous préférez de gros nuages, privilégiez la glycérine végétale. Ce qui est le plus important c’est de trouver votre plaisir avec un bon dosage des deux. Avec la cigarette électronique, c’est toujours plus intéressant de faire soi-même sa propre base pour e-liquide.